• Niger: des «terroristes» ont profité de l'attaque de la prison de Niamey pour s'évader

    rfi - Des prisonniers ont profité de l'attaque des islamistes de Boko Haram, samedi 1er juin, pour se faire la belle à la maison d'arrêt de Niamey. Derniers bilans : 22 évadés parmi lesquels des terroristes. Samedi, l'attaque avait fait deux morts et trois blessés parmi les gardes pénitentiaires. Trois membres du groupes de Boko Haram avaient été arrêtés. 

     

    Dans son point presse, le ministre et porte-parole du gouvernement a confirmé que 22 prisonniers avaient bien profité de l'attaque de samedi pour s'évader de la prison civile de Niamey. Des criminels et plusieurs terroristes figureraient parmi ces évadés.

    Le plus célèbre, un certain Chedani, est un terroriste ressortissant du Mali. Il était emprisonné depuis plusieurs années à Niamey pour avoir assassiné quatre Saoudiens et un Américain. Dangereux, il est actuellement recherché par toute la police nigérienne.

    Complicités intérieures

    Des évasions qui font dire au ministre de la Justice, Marou Amadou, que les assaillants ont bénéficié de complicités intérieures. Toujours selon le Garde des Sceaux, un terroriste grièvement blessé samedi, a succombé à ses blessures à l'hôpital national de Niamey.

    Cette tentative d'évasion massive a provoqué une véritable panique des habitants. Les responsables régionaux de la ville appellent au calme, à la vigilance, et surtout à la collaboration. Les Niaméyens sont également appelés à respecter les checkpoints et autres barrages dans certaines zones sécurisées. Dimanche matin, la police a ouvert le feu sur un véhicule suspect avec à son bord, des lycéens. L'un d'entre eux est mort sur le coup.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :