• Confidence: Mon prof d'anglais m'a violé

    Je tenais coûte que coûte à raconter ce que j’ai vécu. Je voulais en parler pour exorciser en quelque sorte mon lourd fardeau. D’ailleurs ma copine Djénéba à qui j’ai tout avoué m’a incitée à porter plainte. Je sais que si je le fais, ce serait difficile qu’on me croit. Je serai encore plus blessée que la première fois. A vous, dans la plus stricte  sincérité, je me confie.

    J’ai 18 ans et je suis en classe de 1ère A dans un lycée de la place. Belle  jeune fille ronde aux formes très généreuses, je suscite beaucoup d’engouement de la part des hommes à mon passage. Consciente de cet état de fait, je m’habille très sexy et j’exagère un peu les déhanchements histoire d’aguicher les mecs que je croise. On peut donc dire aisément que je suis une  « provocatrice ». Les hommes se retournaient tous à mon passage et sifflotant. Un jour, un monsieur bien habillé est tombé dans un caniveau à Niangon à force de me regarder.

    Dans mon école, les invitations à sortir pleuvaient de partout. Même mes professeurs essayaient de s’attirer mes bonnes grâces en me donnant des notes fantaisistes. Tous me faisaient la cour, enfin presque tous sauf, mon professeur d’anglais. Ce dernier semblait ne jamais me remarquer. Il faisait normalement son cours et repartait aussitôt sans poser un quelconque geste à mon égard. Son attitude me vexait sincèrement, moi qui étais habituée à recevoir au moins un compliment de la part de mes profs.

    J’ai décidé, pour me venger de son attitude d’indifférent, de le faire tomber. Pour réussir ma mission, j’ai mis en place plusieurs stratégies de charme : j’arrivais en retard à ses cours en ondoyant de manière suggestive mon impressionnant fessier, je participais activement à ses cours, j’insistais pour qu’il m’explique les supposées leçons que je n’avais pas soi disant pigées. Cela ne donna rien. Il me traitait comme tous les autres élèves de la classe. Il ne levait jamais les yeux sur moi-même lorsque je le raccompagnais à la salle des profs avec son sac. Je me suis mise, pour être efficace, à enquêter sur lui. Il habitait un studio à Abobo Kennedy et  vivait seul.  M. Kouamé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, était très croyant et attaché à sa religion. Ce qui expliquait peut-être sa piété. Au début, je croyais qu’il était gay, mais on m’informa que sa fiancée vivait et travaillait à Daloa et qu’il venait lui rendre visite pendant les congés.

    En dépit de son indifférence à mon égard, je me disais tout au fond de moi qu’il demeurait après tout un homme. C’est pourquoi j’ai décidée de frapper fort. Je m’asseyais à la première rangée des bancs en classe, ce qui faisait que j’avais un contact plus privilégié avec mes professeurs. Un jour, c’était un mardi soir pendant que M. Kouamé écrivait dans le cahier de textes de la classe j’ai entrouvert mes cuisses, laissant voir mon dessous blanc, choisi pour l’occasion. En levant les yeux du cahier, je vis son regard s’attarder sous mon banc. Il avait vu ma position impudique. Le lendemain mercredi, je suis passée à la vitesse supérieure. Je suis arrivée en classe  entièrement nue sous ma magnifique jupe plaquée. Lorsque mon prof d’anglais se mit à faire son cours sur les verbes irréguliers, j’ai levé le doigt pour poser une question, dans le simple but d’attirer son attention. Mon coup marcha, M. Kouamé, s’interrompit et tourna son regard vers moi. Juste à ce moment, j’écartai grandement mes cuisses m’offrant entièrement. Ses yeux s’immobilisèrent sous mon banc. Le morceau de craie qu’il tenait lui tomba de la main. Je vis qu’une bosse se formait lentement en dessous de sa ceinture. Il se retourna brusquement, se dirigea précipitamment vers son bureau et s’assit.

    Depuis ce jour, il se mit à prêter plus d’attention à mes gestes en classe.  Il m’épiait quand je bougeais sur mon banc. Il se surprenait même à me faire des gestes pendant son cours. J’avais gagné mon pari et je devais m’arrêter là, mais je décidai daller plus loin. Un week-end, je me proposai d’aller lui rendre visite pour « m’expliquer la leçon sur le « passive voice » » lui dis-je. Il accepta et le samedi matin je me retrouvai seule avec lui dans son studio.  J’étais habillée dans une mini-jupe qui laissait entrevoir mes cuisses. Après un bon moment d’étude, mon professeur d’anglais commença à me toiser de haut en bas en avalant nerveusement sa salive. Je me mis à sourire, ayant deviné ses intentions.

    -Voulez-vous me voir nue ? lui demandai-je. Il hésita un moment n’osant pas lâcher le oui.

    Je me suis levée et j’ai tiré sur la fermeture éclaire du pull que je portais, libérant du coup mes gros seins. Son visage vira du rouge au noir foncé, je le sentais de plus en plus nerveux. Ses doigts tremblotaient et son regard avait durcie. J’ai pris peur. Et j’ai rapidement fait remonter ma fermeture éclaire sur mes seins dénudés. J’ai ensuite récupéré mon classeur et mon livre puis je l’ai remercié pour sa disponibilité avant de lui dire au revoir. Il n’a pas répondu, il s’est contenté de se relever et de fermer sa porte. Ses gestes étaient remplis dune telle froideur que je tremblais. Je savais que je l’avais provoqué et que j’étais à sa merci. Il s’avança vers moi et me saisit par la main.

    -Non monsieur, s’il vous plait ne me faite rien de mal.

    Je crois que je me parlais à moi-même. Il m’arracha mes effets de la main avec violence. « Si vous vous approchez, je crie » lui lançai dans le but de le dissuader. Il s’avança vers moi et avant même que je n’ouvre la bouche, il plaqua ses mains sur lèvres et me renversa sur son lit. Je me mis à me débattre comme une forcenée, essayant de lui mordre la main. Il était quatre fois plus grand et plus fort que moi. Sans grand effort, il retira ma jupe et coupa le string que je portais. De sa main qui ne serrait pas ma bouche, il écarta mes cuisses qu’il garda dans cette position avec son genou. Il dégrafa rapidement son pantalon et je vis son sexe s’approcher du mien. Il me pénétra d’un coup sec et je sentis par la suite ma chair lacérée par de violents vas et vient qui provoquaient en moi des spasmes de douleur.  L’onde de douleur parcourait mes reins, puis ma colonne vertébrale pour se loger enfin dans ma tête qui battait comme si on me donnait des coups de marteau.

    Après son ignoble acte, il me lâcha et me regarda d’un regard dédaigneux. Je pleurais doucement la tête enfouie dans ses draps. Jamais je ne lui pardonnerai cela. Il me dit que si j’en parlais à quiconque, ce sera ma parole contre la sienne et qu’il dira à tout le monde que c’était un acte consentant entre deux personnes majeures. Je savais qu’il avait raison et puis de toute façon, c’est moi qui avais tout commencé. J’étais aussi coupable que victime. Je suis rentrée ce soir là toute fiévreuse à la maison. Je n’osai pas parler de ce qui venait de m’arriver. Je porte en moi le déshonneur de la femme que j’ai été, celle qui pensait qu’utiliser son corps pour appâter les hommes était un jeu. Je me confie à vous pour avoir un peux de paix dans mon âme.


  • Commentaires

    1
    zeuz
    Lundi 11 Juin 2012 à 18:51

    ma cherie tu as jouez et ta as perdu g 2 consseilles a vous donnez rejoignez moi sur mon mail algaffe@yahoo.fr

    2
    mister45
    Lundi 11 Juin 2012 à 20:33

    tu es une dangereuse putes c'est toi qui l'as cherché. moi je t'aurais gardé toute une nuit et tutilisé comme une vrai chienne.

      • Madamenormal
        Samedi 15 Avril à 19:09
        Et toi tu n'es pas dangereux ? Sale porc. Tu fais honte.
    3
    Dignitedelafemme
    Mardi 26 Juin 2012 à 12:47

     Que cela te serve de lecon.Mais dis- moi en le provoquant tu t'atendais a koi? tu es fautive et tu n'as eu que ce que tu meritais. si tu es maline tu te tairas sans porter plainte car tu sortiras zero et tu auras plus honte beaucoup se moqueront plus de toi. Donnes toi a JESUS-CHRIST car cette vie que tu mene te conduit vers la mort. Et ,entre nous la beaute de la femme est ephemere. penses des maintenant a ton avenir. JESUS t'aime.

    4
    DIAMSKY
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 22:46

    @Dignitedelafemme : vous vous etes tout sauf chrétien(ne) XD

    PS: je n'est rien contre les chrétien je suis moi meme chrétienne.

    5
    Finowen
    Vendredi 25 Janvier 2013 à 17:08

    Je l'avoue tu l'as cherché, mais maintenant soit plus discraite. Je connais des personnes qui ont vécues ça; elles s'en sortent très bien aujourd'hui. Elles ont des enfants, un mari. Mes si tu connais les bonnes personnes, elles t'aiderons à oublier. 

    6
    Lolita Beben
    Jeudi 1er Août 2013 à 14:33
    Lolita Beben

    N'essaye jamais de vendre ton coprs, oui bon ch'ui un mec j'ai le meme age que toi il m'arrive d'avoir envie de... Mais bon ta raison tes plu coupable que victime et ton prof d'anglais il est plus con que pervers

     

    7
    Zinou38
    Vendredi 7 Février 2014 à 20:02

    Sérieusement, tu l'as bien cherchée ! Désolée de te dire sa, mais ton attitude est vraiment vulgaire tu te comporte comme une vraie pute ! Si sa te plaît tant que sa de séduire des hommes beaucoup plus âgés que toi, et avoir des rapports sexuelles avec eux, tu n'as cas devenir une pute ! Vu que t'en a tellement envie...Tu me dégoûte t'as à peine 18 ans tu fais déjà tout sa ! Pff...J'aurais honte à ta place.Je sais qu'on devait te donner un peu de "Paix" dans ton âme, mais bon, que sa te serve de leçon.Comme sa la prochaine fois, tu ne recommenceras pas !

    8
    Evarevolte
    Vendredi 7 Mars 2014 à 23:15

    Mais pour qui vous vous prenez à tous la juger comme ça ? 

    Des chrétiens de mon cul oui ! Au fond de vous vous ne rêvez qu'a une chose: qu'une fille vous fasse ça.

    Elle a été violée et la seule chose qu'on trouve à dire c'est "tu le mérites grosse pute" ?

    Ce n'est sûrement pas sa faute, même si elle l'a provoqué car il avait toute même un choix à faire, et il l'a fait ! Toutes les filles ont un jour rêvé de coucher avec un prof et c'est naturel.

    Mais en tout cas, garde confiance en toi et fait comme tu le sens pour ton bonheur.

    9
    Revolte
    Lundi 7 Avril 2014 à 08:32
    Tu n avais pas a faire ça moi m'a plus grandes peur c est justement ça me faire violer par un prof
    10
    lusset
    Mardi 22 Avril 2014 à 19:58

    C'est claire que tu as allumée ce prof, mais tu ne méritée pas ce qu'il t'as fait (personne ne méritz ça)  et n'écoute pas les gens qui disent que c'est bien fait pour toi, c'est trop facile de le dire quand ça nous est jamais arrivé ! Ce qui est bien c'est que tu t'es rendue compte de tes actes (un peu trop tard, mais c'est mieux que jamais ). Il faut que tu en parles à tes parents.


    Courage !


    Mel

    11
    mlk
    Jeudi 24 Avril 2014 à 18:25

    foutaises vous ne voyez pas que c'est un post bidon


    la personne l' a prise sur un site internet et l'a tropicaliser

    12
    Lol
    Mardi 22 Juillet 2014 à 13:35
    Sale pute a 18ans tu vas provoquée les gens !
      • lilou
        Dimanche 19 Juin 2016 à 21:29
        vous comment oser vous la treter de pute il ne voys,es pas arrivernsa alors fermer la ! OK elle norai pas du fairre sa mais lui le prof cnest qui la violer sait pas elle qui lui a demander !
        Ecoute moi j avais 8 ou 9 ans quanns me suis fais violer par mon cousin qui lui en avait 16 ans
        j,ai porter plainte . BREF on etait pas la pour parler de moi!(mi tenant j,ai onze ans
        ba toi ,esssai de vivre ta vie normalement et parle s en a tes parent
        bonne chance
    13
    jenyferjjj
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 17:50
    Moi je te trouve provoque commeme mais arrête de lui faire du mal vous aller tous s vivre sa un jours donc vos gueule arrêter de la faire chier et au sa fait longtemps donc ou ai vos gueule Mercie et ferme la impeut commeme
    14
    jenyferjjj
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 18:00
    Aller courage tu dois être belle je suis sur et maintenant ne te blessé décourager ce qui dise que tes une pute car peut être tu la chercher mais ses juste pour qu'il te remarque mais ses aller gros moins mais ses pas de ta faute ses la faute a ton enssien profs aller courage. Raconte tout sa a tes parent ou a quelqun a qui tu conte vraiment fait moi confidence et tu verra je ment pas tu IRAS .mieux que si tu raconte pas sa a quelqun sa va te rester grav et a jam mais alors que tu te libéré à quelqun a qui tu fit énormément confidence tu verra sa va te ferre tout oublier tu va voir tu va carrément l'oublier et bons tu vas i penser quand tu serra triste comme moi quend j'ai petduemon amie tu va voir regarde moi UE vais d'avoir x ans et je repens se a l'âme que j'ai perdue mon amie
    15
    jennyferjj
    Vendredi 26 Septembre 2014 à 14:20
    Moi chui un mec et les meuf jadore si tu veu refaire le sexe hui dispo
      • lilou
        Dimanche 19 Juin 2016 à 21:33
        non mais tes con toi elle vient de se faire bioler et toi tou sr que trouve a dire c est : a ba di tu veut refaire le sexe je suis dispo . ta vraiment un noyau dans la tete pauve con
    16
    raicha
    Mardi 10 Février 2015 à 21:12
    Mais ma cher tu ne connait pas les hommes hein, tu te crois la reine du monde? Tu t'ai comporté comme une salope sans te douter. Bonne chance remet toi à Dieu et essaye d'avancer bonne chance c'est le châtiment des filles de ton genre.
    17
    Lola
    Vendredi 24 Avril 2015 à 16:30

    J'ai grave envie de baiser et j'ai 10 ans j'aimerai trop qu'on me viole un jour dans la rue j'ai demande a quelqu'un de me violer et j'etais heureuse. Pour les mecs qui veulent baiser je suis dispo! Qu'en penser vous 

     

    j'ai envie qu'on me penetre

     

     

      • lilou
        Dimanche 19 Juin 2016 à 21:36
        oh lola tes obsédée ma oauvre faut te faire soigner
    18
    snoopy225
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 15:15

    Je sais quoi te dire ma chère !

    19
    nafissa
    Jeudi 10 Septembre 2015 à 21:51
    Moi coe toi je le prends pour petit ami une fois car c est ne pas un viole c est un moyen de te faire comprendre certaines réalité de la vie car on ne joue pas avec le feu un homme en état tendu ne blague pas il fallait k il te maintient tte la nuit merci
    20
    Charlottine
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 11:09

    Tu as du courage de tout dévoiler.

     

    Mais tu l'as cherché.

     

    Alors, arrête de pleuré et assumes.

    21
    alexis
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 00:19
    Tu n'es vraiment qu'un vrai pute. C'est vrai que personne ne mérite sa mais toi tu l'a chercher tu n'es vraiment qu'une pute a 18ans tu montre ta chatte a ton prof et tu osé dire qu'apres tu te fais violé . Si j'étais tes parents je ne sais pas ce que je ferais de toi pfff sale pute
      • lilou
        Dimanche 19 Juin 2016 à 21:38
        alexi ferme ta gueul pauvre con
    22
    Manon
    Mercredi 25 Mai 2016 à 22:58
    Meuf tu t'es prise pour qui, moi aussi ma plus grande peur c'est justement de me faire violee par un prof mais tu t'es prise pour qui, une pute ? Ba tu l'es devenue meuf dsl
    23
    Lexie
    Mercredi 25 Mai 2016 à 23:00
    Nan tkt ca va aller, on est tous la ok ? Meme si tu l'as un peu chercher
    24
    Jean Louis Labourd
    Mardi 5 Juillet 2016 à 22:32
    Tu as fait la catin, tu avais du sperme pleins les mains. Non mais! Tu aurais du avoir honte jeune catin


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :